EVENEMENTIEL. Entre annulations et reports, les salons du BTP ont bousculé les calendriers. Nombreuses manifestations ont été déplacées en 2021, mais parviendront-elles toutes à trouver leur place et leur audience ? Explications.


Le secteur événementiel a subi des pertes importantes en raison du report ou de l'annulation de nombreuses manifestations. Un lourd tribut qui pèse sur les organisateurs qui tentent de trouver tant bien que mal, des solutions.

 

Dernier salon en date à annoncer son report en 2021 : Artibat. Du fait de la crise sanitaire et de ses conséquences économiques, les organisateurs de la manifestation, qui devait se tenir à Rennes en octobre prochain, ont choisi de la repousser aux 13, 14 et 15 octobre 2021. Une décision difficile à prendre, et ce d'autant plus que début mars, tous les voyants étaient au vert avec un remplissage de 800 exposants sur les 1000 attendus : "L'arrêt a été brutal. Nous avons décidé d'écouter nos clients et on a privilégié le report pour accueillir exposants et visiteurs dans des conditions sereines. Artibat, ce sont des rencontres, des échanges et de la convivialité, et nous n'étions pas certains de pouvoir imaginer un événement de 50.000 personnes en octobre dans des règles sanitaires strictes tout en conservant notre ADN", nous explique Valérie Sfarz, directrice du salon.

 

Embouteillage en vue au Printemps

 

Ce report,
Il vous reste 74% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp