LÉGISLATION. Le Royaume-Uni est devenu le premier pays du monde à adopter un texte déclarant "l'urgence écologique et climatique". Bien que le geste soit surtout symbolique, la Chambre des communes britannique espère ainsi amorcer un mouvement international.

"Nous n'avons pas de temps à perdre. Nous vivons une crise climatique qui va s'emballer jusqu'à devenir dangereusement hors de contrôle, sauf si nous prenons des mesures rapides et drastiques dès maintenant." C'est en ces termes que Jeremy Corbin, le chef de file des travaillistes, a expliqué le geste de son parti en date du 1er mai 2019. Celui-ci a effectivement proposé à la Chambre des communes britannique - l'équivalent de notre Assemblée nationale française - d'examiner une motion déclarant "l'urgence écologique et climatique". Selon un article du quotidien Libération, le texte en question poserait les bases d'une "révolution industrielle verte" et de mutations majeures dans plusieurs secteurs d'activité, dont l'agriculture et les transports.

 


 

"Les actions individuelles ne sont pas suffisantes", a insisté Jeremy Corbyn devant ses confrères parlementaires. "Nous avons besoin d'une réponse collective qui responsabilise les gens, au lieu de les blâmer s'ils n'achètent pas du papier toilette recyclé coûteux ou la nouvelle Toyota Prius." Dans la foulée de ce vote plus symbolique que réellement contraignant, mais qui a au moins le mérite d'initier un mouvement que les députés britanniques espèrent international, un rapport de la commission parlementaire sur le changement climatique a été publié le 2 mai. Ce document législatif recommande au gouvernement anglais "d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050". Toujours d'après Libé, si le Royaume-Uni conserve les tendances de production actuelles, il n'atteindrait ce niveau qu'à la fin du XXIe siècle.

 


 

D'après le compte Twitter du parlement britannique, la discussion du texte s'est poursuivie à la Chambre des Lords - l'équivalent de notre Sénat français. Les échanges se sont alors focalisés sur les obligations gouvernementales en la matière, ainsi que sur les questions économiques et de sécurité induites par le changement climatique.

actionclactionfp