Les ministres du Logement de l'Economie et du Budget se sont félicités de l'engagement pris par la Capeb, la FFB, et la Fédération bancaire française (FBF) de signer un Pacte d'engagement mutuel. Un objectif commun dans l'optique d'accélérer la rénovation énergétique des logements.

Dans un communiqué commun, publié vendredi 27 novembre, Sylvia Pinel (Logement), Michel Sapin (Economie) et Christian Eckert (Budget) se réjouissent de "l'engagement des banques et des entreprises du bâtiment pour accélérer la rénovation énergétique logements." En l'occurrence, ils saluent l'initiative prise par la Capeb, la Fédération française du bâtiment(FFB), et la Fédération bancaire française (FBF) de signer un Pacte d'engagement mutuel. "Par ce Pacte, les banques s'engagent à accélérer la distribution de l'éco-prêt à taux zéro, notamment auprès des ménages modestes et des copropriétaires, et les entreprises du bâtiment se mobilisent pour relayer l'éco-prêt à taux zéro auprès des particuliers", poursuivent-ils dans le même communiqué.

Rénover 500.000 logements par an à compter de 2017

C'est pourquoi, dans l'optique d'accélérer les travaux de rénovation énergétique, les trois ministres demandent de prolonger l'éco-PTZ jusqu'en 2018; créer un micro-crédit à taux zéro dès le 1er janvier 2016, pour les ménages modestes aidés par l'Agence nationale de l'habitat (Anah) et d'inclure l'éco-PTZ dans l'offre globale de prêt lors de l'achat d'un bien, avant même de disposer d'un devis de travaux de rénovation énergétique. Un arsenal de mesures clarifié par Sylvia Pinel, il y a quinze jours au ministère du Logement, tout en gardant l'objectif de rénover 500.000 logements par an à compter de 2017.

 

Afin d'améliorer l'accès des ménages à l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), l'Etat rappelle une fois de plus qu'il a d'ores et déjà simplifié les contrôles d'éligibilité des travaux depuis le 1er janvier 2015, qui sont désormais attestés par les entreprises et artisans "reconnus garants de l'environnement"(label RGE) ; qu'il a élargi l'éco-prêt à taux zéro aux copropriétés en 2014 et enfin assoupli les critères d'éligibilité à l'éco-prêt à taux zéro pour les logements en Outre-Mer. Pour rappel : l'effort de formation des entreprises RGE (50.000 à ce jour) se poursuivra pour atteindre 60.000 entreprises et artisans labellisés en 2016, ajoute l'Etat. En effet, en 2014, près de 31.000 éco-PTZ ont été distribués aux particuliers par les établissements investis dans le dispositif.

 

De son côté, la Fédération bancaire française (FBF) rappelle, dans un communiqué qu'elle accompagne "l'action d'information du Gouvernement en mettant à disposition du public le mini guide éco-prêt à taux zéro et prochainement un mini guide éco-prêt copropriété, disponibles gratuitement sur le site www.lesclesdelabanque.fr." Cette documentation pratique sera aussi présente sur les sites de chacun des réseaux bancaires distributeurs, conclut la FBF.

actionclactionfp