Un litige entre les Ateliers Jean Nouvel et des riverains, gênés par la proximité d'un immeuble de 12 étages en construction dans le centre de Rennes, a trouvé son issue mercredi 3 juillet grâce à un accord confidentiel… a signalé l'avocat des riverains. Détails.

C'est ce mercredi 3 juillet que le tribunal de grande instance de Rennes, après trois renvois successifs, s'est penché une nouvelle fois sur le référé déposé par quatre propriétaires contre la société OCDL Giboire et la société Ateliers Jean Nouvel dans le dossier de l'immeuble Cap Mail. L'immeuble signé par l'architecte Jean Nouvel, devait initialement être livré en juin 2014. Mais les quatre propriétaires d'un immeuble voisin contestaient une partie de la construction.

 

"Un accord amiable a été signé par les différentes parties"
Toutefois l'audience a tourné très court. "Un accord amiable a été signé par les différentes parties", a expliqué le président de l'audience. De son côté, l'avocat des riverains a précisé qu'un "accord confidentiel" a été trouvé entre les deux parties. Conséquence directe, l'action judiciaire est bouclée. Quant à la construction de l'immeuble, elle devrait se poursuivre normalement.

 

Pour rappel : des habitants de l'immeuble voisin de Cap Mail - situé au 9, mail François-Mitterrand à Rennes, un bâtiment de 12 étages dessiné par les Ateliers Jean Nouvel et qui doit être achevé au 2nd semestre 2014- avaient assigné en référé la société de cet architecte de renommée internationale. Ils estimaient que Cap Mail obstruait leur vue et affirmaient qu'une "servitude de vue" interdit de construire à moins de 1,90 mètre d'un immeuble existant. Or, le bâtiment en construction est situé à moins de 2 cm de l'ancien !

 

actionclactionfp