Confronté à la vétusté du Palais de Justice, à son exiguïté et à sa non-conformité aux normes les plus récentes en matière de sécurité, le Ministère de la Justice avait lancé un vaste programme de réhabilitation, en mandatant l'Agence Publique pour l'Immobilier de la Justice (APIJ). L'objectif de ce programme était alors triple : transformer un bâtiment historique du 19e siècle en un Palais de Justice du 21e siècle, répondant aux besoins fonctionnels d'un équipement moderne ; le remettre aux normes de sécurité au regard de la règlementation la plus récente et enfin effectuer une mise à niveau technique complète, d'un ERP de 2ème catégorie.

actioncl