RALENTISSEMENT. L'entrée en vigueur de la réglementation environnementale 2020 (RE2020) a-t-elle entraîné un coup d'arrêt sur le marché de la maison individuelle ? C'est l'hypothèse avancée par le Pôle habitat de la Fédération française du bâtiment (FFB).


La réglementation environnementale 2020 (RE2020) est entrée en vigueur dans l'habitat ce 1er janvier 2022, et elle pourrait être à l'origine d'un ralentissement du marché de la maison individuelle en diffus, a alerté ce 24 février 2022 le Pôle habitat (PH) de la Fédération française du bâtiment (FFB), lors d'une conférence de presse. Les chiffres sont en tout cas sur la table : si l'on tient compte de l'ensemble de l'année 2021, la croissance de ce segment s'est située à +21,5% par rapport à 2020 et +11,2% à 2019. Mais les données sur la période fin 2021-début 2022 apportent un autre éclairage : -3,1% au quatrième trimestre, -14% en décembre et -27% en janvier. "Les remontées que nous obtenons sur février 2022 nous font dire que l'impact de la RE2020 est réel", assure Christophe Boucaux, délégué général du PH. "L'appétit des Français pour la maison individuelle ne s'est pas stoppé fin 2021, nous constatons depuis 2019 une vague de candidats à l'accession à la propriété via la maison individuelle, pour bénéficier de conditions de vie plus désirables."

 

Un marché de la maison individuelle "hypersensible"

 

A l'origine de ce coup d'arrêt, avance l'organisation professionnelle, les surcoûts déclenchés par la RE2020, donc, mais également les incertitudes sur le pouvoir d'achat et les phénomènes inflationnistes connus ces derniers mois.
Il vous reste 62% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp