CONDITIONS DE TRAVAIL. Des salariés officiant sur les chantiers de stade, en prévision du Mondial 2022 au Qatar, bénéficieront de gilets de refroidissements pour les aider à faire face aux températures extrêmes.

Des milliers de travailleurs sur les chantiers du prochain Mondial de football au Qatar ont reçu des "gilets de refroidissement" pour les aider à faire face aux températures extrêmes de l'été dans cet émirat du Golfe. Le Comité organisateur de la Coupe du monde 2022 a déclaré que ces gilets modernes peuvent réduire la température corporelle jusqu'à 15 degrés Celsius.


"Transformer la vie de nos travailleurs"

 

"Le gilet de refroidissement peut transformer la vie de nos travailleurs", a affirmé Mahmoud Qoutoub, un responsable chargé du bien-être des ouvriers au sein du comité, dans une déclaration affichée sur le site web de l'organisation du Mondial. Les gilets ont été développés en collaboration avec TechNiche, une société britannique spécialisée dans les technologies de refroidissement.

 

 

Les organisateurs du Mondial-2022 affirment que jusqu'à présent, 3.500 gilets ont été remis à des travailleurs. Actuellement, près de 26.000 travailleurs participent à la construction ou à la rénovation des huit stades prévus par le Qatar pour la Coupe du monde. L'année dernière, une étude de l'organisation Human Rights Watch affirmait que des milliers de travailleurs de la construction étaient soumis à des chaleurs potentiellement mortelles, alors que les températures dépassent parfois les 45 degrés Celcius pendant les mois d'été.

 

Lorsqu'il a remporté l'organisation de la Coupe du monde de 2022, le Qatar devait initialement l'accueillir pendant l'été. Mais la Fifa a prévu de repousser la compétition à novembre-décembre quand les températures sont plus clémentes.

actionclactionfp