FORMATION. Lancé en 2007 dans le cadre du dispositif des certificats d'économie d'énergie (CEE), le programme Feebat ambitionne d'accompagner les professionnels du bâtiment pour les faire monter en compétences dans le domaine de la rénovation énergétique. Catherine Gillet, qui pilote le programme, dresse un point d'étape du dispositif et précise ses ambitions futures.


Le programme national de Formation aux économies d'énergie dans le bâtiment (Feebat) a été lancé en 2007 dans le cadre du dispositif des certificats d'économie d'énergie (CEE), afin de fédérer les acteurs du bâtiment, de l'architecture, de la formation et de l'enseignement autour de modules de formation dédiés à la rénovation énergétique. Le but : accompagner les professionnels d'aujourd'hui mais aussi de demain dans leur montée en compétences sur ce segment d'activité.

La nouvelle convention Feebat vient de renouveler ce programme jusqu'au 31 décembre 2025, en se calquant sur la 5e période des CEE, elle-même en vigueur depuis le 1er janvier dernier. Le dispositif s'articule autour de la formation initiale et de la formation continue qu'il prodigue, mais également de son intégration dans « l'écosystème national ».

Artisans et petites entreprises, agences d'architecture et bureaux d'études, apprentis et étudiants, écoles et centres de formation peuvent ainsi bénéficier de parcours spécifiques bien utiles, à l'heure où la transition écologique passe, entre autres, par la réhabilitation thermique des logements.


Batiactu : Pouvez-vous présenter et dresser un point d'étape du programme Feebat ?

Catherine Gillet :
Feebat est un programme de formation des professionnels en activité, ou des futurs professionnels, sur la rénovation énergétique, qui accompagne depuis 2007 toutes les politiques publiques liées à la réduction des consommations énergétiques et d'émissions de CO2 (dioxyde de carbone) dans le domaine du bâtiment. Il s'est monté dans le cadre du dispositif des CEE, sa véritable thématique étant la rénovation énergétique des bâtiments. C'est encore plus vrai aujourd'hui, avec les problématiques d'énergie et de climat, où il se présente comme l'un des outils aidant à la baisse de la consommation, à l'indépendance énergétique et à la décarbonation.

À l'origine, le programme est parti du principe,
Il vous reste 80% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
-30% pour tous abonnements activés avant le 15/10
Code promo : BATIMAT22
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp