Outre la membrane et le bardage, l'entreprise a renforcé l'isolation du toit avec un isolant spécifique : "Nous avons installé une couche de 25 mm de TP10 (Thermapitch-Kingspan) afin de réduire encore plus les ponts thermiques et améliorer les temps de réponse de chauffage. Au final, nous avons un impressionnant coefficient de transmission thermique de la paroi (U) de 0,15 W / m².K. ", précise Garry Dyke.

actioncl