RÉCOMPENSE. L'Union internationale des architectes a décerné sa médaille d'or à l'architecte brésilien Paulo Mendes Da Rocha. Une récompense qui célèbre ses 70 ans de carrière.

L'architecte brésilien Paulo Mendes Da Rocha se voit attribuer la médaille d'or de l'Union internationale des architectes (UIA). Le jury, qui s'est réuni de façon virtuelle au vu des circonstances exceptionnelles, a souhaité récompenser "le travail intemporel" de cet artiste qui a "marqué l'architecture" sur sept décennies. "Son travail incarne également de solides éléments personnels et sociaux d'intégrité, reflétés dans sa capacité à transcender les limites tout en conservant un sentiment fondamental du lieu relié à sa terre natale et à sa culture", a ajouté l'UIA, dans un communiqué.

 

Une vision moderniste


Pour le nonagénaire, lauréat 2006 du prix Pritzker d'architecture, "l'architecture ne souhaite pas être fonctionnelle mais juste appropriée". Il a prôné cette vision moderniste sur les réalisations qu'il a imaginées.

 

Diplômé en architecture en 1954 à l'université Mackenzie, à São Paulo, il ouvre son propre cabinet d'architecture en 1955 dans cette même ville. On lui confie, deux ans plus tard, la conception du Club Atletico de São Paulo, où il y crée le fauteuil Paulistano. Simple et léger, il est composé d'une unique barre d'acier pliée et son assise, en coton ou en cuir.

 

En 1970, il crée le Pavillon du Brésil pour l'exposition universelle d'Ôsaka (Japon). Dans les années 1990, il s'attelle à rénover le musée des arts visuels la Pinacothèque de São Paulo. Il a également imaginé un nouveau bâtiment pour le musée national des carrosses, à Lisbonne (Portugal). En 2016, il devient le lauréat du Praemium Imperiale.

actionclactionfp