Une autre préoccupation de l'architecte Matthew Eastwood était de sélectionner un bois ne requérant pas d'entretien, afin d'éviter toute pollution de la forêt environnante avec de la peinture ou des produits chimiques. Sur la base de tous ces critères, c'est la marque norvégienne Kebony qui a été choisie par le maître d'ouvrage et le maître d'oeuvre. Traité avec une technologie brevetée, ce bois voit ses caractéristiques techniques - et esthétiques - accrues, en lui conférant celles des bois durs tropicaux.

 

Dureté, stabilité et durabilité permettent ainsi à Kebony de se démarquer, même si l'architecte insiste sur le fait que les matériaux en bois vieillissent différemment, et qu'il est donc judicieux de réfléchir sur le long terme au choix du revêtement extérieur : "L'une des caractéristiques que nous avons préféré chez Kebony était son changement de teinte au fil du temps, allant d'un marron chaud et exotique à un gris argenté unique".

actioncl