ENGAGEMENT. L'adjoint à la maire de Paris en charge du Logement Ian Brossat souhaite voir s'accélérer le nombre de logements sociaux dans la capitale. Il espère aussi le déploiement de constructions dotées de matériaux biosourcés.

Plus de logements sociaux, plus durables. Telle est la vision prônée par la ville de Paris pour ces prochaines années. Son adjoint en charge du Logement, Ian Brossat, a assuré que la capitale va augmenter sa part de logements sociaux, dans un bref entretien pour Batiactu. Lors de la visite de deux opérations de logements sociaux, dans le 8ème arrondissement, et à quelques pas de l'Élysée, il a assuré que ces projets s'inscrivent dans la volonté de la ville de "faire du logement social partout".

 

"Nous souhaitons rééquilibrer cette part de logements sociaux, et d'en faire là où il y en a peu. Dans le 8ème arrondissement, cela ne représente que 3% de l'immobilier, et ce pour une raison historique. Avec ces deux opérations, nous travaillons sur des arrondissements déficitaires", a expliqué Ian Brossat.

 

 

25% d'ici quatre ans

 

S'il chiffre à 23% le nombre de logements sociaux à Paris, il affirme que l'objectif, d'ici à 2025, est d'atteindre les 25%. "Cela passera par un rééquilibrage entre l'est et l'ouest de la ville. Nous sommes sur la bonne voie. Il nous reste quelques kilomètres à parcourir d'ici quatre ans et nous avons bien l'intention d'y arriver."

 

L'adjoint a également salué l'utilisation de matériaux biosourcés pour ces opérations, comme la pierre massive et le bois. "L'usage de ce type de matériaux est quelque chose que nous voyons arriver et que nous suscitons", continue-t-il. "La pierre de l'opération de la ZAC Beaujon, que nous venons de visiter, vient de Saint-Maximin, dans l'Oise, soit à 60 kilomètres de Paris. C'est donc en circuit court. L'idée, c'est de cocher deux cases à la fois, le social et l'écologie." La ville œuvre à livrer des immeubles exemplaires sur le plan environnemental, a conclu Ian Brossat.

actionclactionfp