FERROVIAIRE. Le projet de ligne à grande vitesse entre Paris et la Normandie entre dans une nouvelle étape, ouvrant une concertation qui se poursuivra tout au long de l'année 2023 et même au-delà.


L'idée est née en 2009. Alors que les liaisons ferroviaires entre Paris et la Normandie sont rendues difficiles par une infrastructure vieillissante, un projet de ligne à grande vitesse a été lancé, afin d'améliorer les déplacements des personnes et le transport de marchandises grâce à un corridor ferroviaire performant. Un débat public a déjà eu lieu, en 2012, et une première étape a permis
Il vous reste 81% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp