INTERVIEW. Groupement indépendant d'entrepreneurs de négoce, Tout Faire, a réuni fin janvier à Toulouse ses adhérents et plus de 200 fournisseurs lors de son salon annuel. L'occasion de dévoiler son nouveau logo, concept magasin, et d'afficher clairement ses ambitions pour les années à venir. Charles Gaël Chaloyard, son directeur général, nous en dit plus.


Malgré un contexte de hausses de prix, le groupement indépendant d'entrepreneurs de négoce, Tout Faire, a su tirer son épingle du jeu en 2021 en s'appuyant sur la force de ses entrepreneurs. Le groupement a achevé son salon annuel fin janvier en présentant son bilan, son nouveau nom et logo, symbole d'une nouvelle ère. Son directeur général revient pour nous sur l'ensemble de ces points.

Batiactu : quel bilan tirez-vous de l'année 2021 ?
Charles Gaël Chaloyard :
Après un chiffre d'affaires de 1,4 milliard d'euros en 2020, nous signons une magnifique année avec une hausse des ventes de +15% par rapport à 2020 et +5% par rapport à 2019. Nos adhérents ont su s'adapter et faire preuve d'agilité dans un contexte compliqué : pénurie de matières premières, approvisionnement… En cette période, notre modèle est un atout. Nous disposons de personnes engagées, et d'entrepreneurs qui ont investi localement dans leur outil de travail, et parviennent à embarquer leurs équipes.

 

Batiactu : quels secteurs d'activités ont été dynamiques ?
Charles Gaël Chaloyard :
Tout comme en 2020,
Il vous reste 77% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp