GRAND PROJET. L'ensemble immobilier qui doit se construire le long de la gare parisienne échauffe les esprits des riverains, commerçants et écologistes. Un collectif propose un bâtiment davantage respectueux de l'environnement et du bâti avoisinant.


La bataille continue quant à l'avenir des alentours de la gare d'Austerlitz, à Paris. Le collectif Austerlitz, un ensemble d'associations, de riverains, de commerçants et d'élus locaux opposés au projet du grand ensemble immobilier le long de la gare, vient de présenter un contre-projet, à celui, immense, qui doit voir le jour. Celui-ci crée la polémique, au point que les groupes Ecologiste, Républicain et Indépendants du Conseil de Paris ont demandé la révision du projet le 15 avril 2021.

 

La construction de cet ensemble immobilier de 300 mètres de long et 37 mètres de hauteur, tertiaire et commercial, est qualifié de "mur" par les riverains et défenseurs de l'environnement. Il doit réunir, entre la gare et l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, 50.000 m² de bureaux, un hôtel, une résidence étudiante, une part de logements et près de 20.000 m² de commerces, avec parkings privé et public. Une ferme photovoltaïque de 3.400 m² permettra d'alimenter les bureaux et l'hôtel en électricité. Cinq maîtres d'ouvrage supervisent le projet, dont SNCF Gare&Connexions, pour une enveloppe budgétaire de 900 millions d'euros.

 

Il vous reste 72% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp