Inaugurée le 10 octobre dernier, la mosquée de Gennevilliers est un modèle d'architecture mixte, à la fois d'inspiration orientale et occidentale. Entièrement financé par les habitants de la commune, le projet, dans les cartons depuis 15 ans, a débuté il y a seulement 3 ans. Toutefois, le chantier n'est pas achevé et attend encore quelques généreux dons. Visite.

Rue Paul Vaillant-Couturier à Gennevilliers, se dresse aujourd'hui un imposant bâtiment aux murs roses flanqué de deux tours au sommet doré. La nouvelle mosquée de la commune des Hauts-de-Seine a ouvert ses portes le 10 octobre en présence du préfet du département. Venu nombreux, le public de musulmans et de non musulmans a ainsi pu admirer le travail de l'association Ennour, des bénévoles de Gennevilliers, et de l'architecte égyptien Ramzi Mahalaoui, qui ont travaillé durant plusieurs années à la construction de ce lieu de culte.

 

Répondant aux nouvelles exigences environnementales, la mosquée s'inscrit dans une démarche de développement durable puisque des matériaux et techniques « écolo » ont été utilisés pour sa conception. En effet, les murs constitués de parpaings en polystyrène expansé, dans lesquels est coulé le béton, offrent une isolation tant intérieure qu'extérieure. Doté d'un chauffage au sol, le bâtiment s'est équipé d'un puits canadien qui permettra de maintenir une température stable dans l'enceinte. Un système de trois chaudières à gaz (50 kW chacune) vient en appoint. La terrasse en toiture est prête à accueillir quelque 40 m2 de panneaux solaires thermiques, qui, à terme, devraient alimenter l'eau chaude sanitaire et le chauffage au sol, mais les moyens financiers ne le permettent pas pour le moment. En outre, pour conserver une température au sol agréable - puisque les fidèles se doivent de se déchausser avant de pénétrer les salles de prière - un revêtement spécial et sur mesure a été posé sur les 1.400 m2 dédiés à l'accueil des fidèles, l'espace femmes se situant à l'étage. Ceci est le travail d'un entrepreneur local, TBE Gennevilliers. C'est le fabricant allemand Vorwerk qui a ainsi fourni la moquette « Format Design », qui laisse passer la chaleur du sol, est garantie anti-allergène et surtout est facile d'entretien. De couleur bleu, elle a été choisie par l'association, notamment pour rappeler les couleurs du motif des mosaïques murales. Une partie d'entre elles, notamment celles apposées sur les piliers et sur le mur où se place l'imam pour lancer la prière, a été entièrement posée à la main et vient directement du Maroc. Enfin, une magnifique verrière surplombe les salles, qui laisse la lumière entrer et les rayons du soleil illuminer les versets du Coran inscrits tout autour de la dalle supérieure. Au sommet de ce dôme de verre - fabriqué en triple vitrage, et dont la couche supérieure absorbe 75% des rayons solaires - est suspendu un gigantesque lustre dont une partie est gravée de textes religieux.

Deux phases de chantier

Le chantier a employé une moyenne de 15 à 20 salariés à temps plein pendant certains mois. Le président d'Ennour, un entrepreneur de Gennevilliers, a ainsi choisi de mettre entre parenthèse son activité professionnelle pour se consacrer à la construction de la mosquée. Aujourd'hui, l'édifice reçoit jusqu'à 3.000 personnes les vendredis soirs - sur les deux niveaux - soit environ 90 personnes par rangée délimitée par le motif dessiné sur la moquette (cf. photo). Cette première phase d'un chantier bien plus vaste et ambitieux aura également coûté quelque 2.5 millions d'euros. Mais, les caisses étant à ce jour vides, la seconde partie du chantier, qui comprend la réalisation, à l'avant de la mosquée, d'une partie culturelle avec cours de classe, bibliothèque et salles de conférence nécessite encore plus d'un million d'euros d'investissement. De même, à terme, l'entrée principale sera dotée d'une fontaine à l'architecture typiquement marocaine. Le président d'Ennour, M. Benali, estime que les travaux pourraient débuter au deuxième semestre 2010.

actionclactionfp

Entrée

mosquée
mosquée © CL
L'entrée principale de la mosquée donne accès au niveau inférieur de l'édifice, partie réservée à la prière des hommes. L'accès des femmes se fait par des escaliers situés à l'extérieur de part et d'autre de l'entrée médiane.

Minaret

mosquée
mosquée © CL
Deux minarets dominent la mosquée. Revêtus d'un chapeau doré, ils ne servent que de "décoration" puisqu'en France, l'appel public de l'imam est interdit.

Verrière

mosquée
mosquée © CL
Une somptueuse verrière recouvre l'édifice. Son triple vitrage absorbe pas moins de 75% des rayons solaires, ce qui permet de maintenir une température agréable à l'intérieur.

Salle inférieure réservée aux hommes

mosquée
mosquée © CL
Le niveau inférieur, réservé aux hommes, s'étend sur une surface d'environ 700 m2. Idem à l'étage des femmes.

Autel

mosquée
mosquée © CL
C'est de là que l'imam appelle à la prière.

Coran

mosquée
mosquée © CL
Ce tableau électronique, qui illustre le livre sacré des musulmans, indique les 5 horaires de la prière quotidienne.

Mur de mosaïque

mosquée
mosquée © CL
Un pan de mur en mosaïque a été entièrement réalisé à la main avec du matériel venu spécialement du Maroc. Il aura fallu trois mois pour achever l'ouvrage.

Détail de la mosaïque

mosquée
mosquée © CL

Rouleau de moquette

mosquée
mosquée © CL
Vorwerk a équipé la mosquée avec des rouleaux de moquette spécialement dessinés et réalisés sur mesure pour l'édifice.

Pilier

mosquée
mosquée © CL

Moquette

mosquée
mosquée © CL
Les bandes, dont le motif est personnalisé pour cette mosquée, sont large d'environ 1 mètre. Sur la longueur, elles permettent d'accueillir entre 80 et 90 fidèles, selon le président de l'association Ennour.

Salle inférieure vue de l'étage des femmes

mosquée
mosquée © CL

Pourtour niveau supérieur

mosquée
mosquée © CL
Entre les deux niveaux de l'intérieur de la mosquéen une frise, entièrement sculptée à la main, reprend quelques versets du Coran.

Lustre

mosquée
mosquée © CL
Ce lustre, fabriqué en chine et offert par un ami de Dubaï, a été également personnalisé. Sur les cerceaux de métal, figurent des inscriptions en arabe.

Dôme de la verrière

mosquée
mosquée © CL
La verrière vue du toit-terrasse de la mosquée. C'est ici que devraient être installés quelque 40 m2 de panneaux solaires thermiques. L'installation est prête, ne manque que le financement.

Allée centrale

mosquée
mosquée © CL
C'est ici que devrait s'ériger une fontaine dans la plus pure tradition orientale.

Future partie culturelle

mosquée
mosquée © CL
Les travaux pourraient commencer dans la 2e partie de l'année 2010, comme l'espère M. Benali, président d'Ennour.

Future partie culturelle

mosquée
mosquée © CL