ACTIVITÉ. Reprise confirmée en 2018 pour les portes d'entrée de maison. L'étude quantitative menée par TBC Innovations révèle que 520.000 unités devraient être écoulées cette année, le plus haut niveau enregistré depuis 10 ans. Mais cette embellie durera-t-elle ?

Les professionnels du secteur de la commercialisation et la pose des portes d'entrée de maison sont formels : l'année 2018 sera très positive en termes d'activité. Elle sera même la meilleure depuis plus de 10 ans. D'après les chiffres collectés par TBC Innovations auprès de 360 acteurs du secteur (210 entreprises de pose et fourniture-pose, 100 distributeurs et 50 concepteurs de bâtiments neufs), la barre des 520.000 unités devrait être atteinte (+16 %) après une année 2017 de reprise où l'activité était déjà soutenue. Mais cette tendance va-t-elle perdurer en 2019 ?

 

Le cabinet répond : "Après l'embellie de 2016 et 2017, le premier semestre 2018 témoigne d'un recul du nombre de permis de construire autorisés de maisons individuelles pures et groupées". Il précise que les dernières estimations statistiques, publiées par le service de la donnée du ministère de la Transition écologique et solidaire, montrent une baisse de -6,2 % pour les maisons individuelles et de -2,7 % pour les maisons groupées. "Ce changement de conjoncture aura un impact évident sur le marché des portes d'entrée de maison en 2019", avertissent les analystes. La rénovation demeure donc le principal débouché pour les fabricants et poseurs français. Et ce segment du marché a connu un fort engouement à la fin de 2017 et au début de 2018, en raison de l'arrêt annoncé du Crédit d'impôt Transition énergétique pour les menuiseries.

 

Design, sûre et connectée

 

TBC Innovations s'est également intéressé à la typologie des portes commercialisées en 2018. Il ressort que "la tendance aux designs contemporains est notable, notamment sur les portes aluminium et celles en acier". Les professionnels noteraient que la demande des clients irait vers des "produits plus modernes" et "lisses". Ainsi, les formes pleines et épurées seraient les plus appréciées par les consommateurs, qui réclameraient également des inserts inox et des embouts. Cette tendance du marché, en hausse depuis plusieurs années, représente désormais plus de la moitié des portes de maison vendues dans l'Hexagone. Côté technologique, la sécurité et la connectivité font partie des premières préoccupations. Des offres de portes communicantes associant box et applications sur les smartphones permettent ainsi de déverrouiller la maison à distance ou d'être averti instantanément en cas de tentative d'intrusion.

actionclactionfp