ENTRETIEN. Les aides distribuées par MaPrimeRénov concernent, dans une majorité des cas, le remplacement de systèmes de chauffage. Point qui fait tiquer Sylvain Bonnot, président de Myral, contacté par Batiactu.


Les derniers chiffres de MaPrimeRénov sont récemment tombés : sur les travaux subventionnés réalisés en 2021, 34% concernent l'isolation, 55% le remplacement d'un système de chauffage. Un écart qui fait tiquer Sylvain Bonnot, président de Myral, qui s'est fendu d'une tribune diffusée sur les réseaux sociaux. Pour le responsable de cette société spécialisée dans les systèmes d'isolation par l'extérieur et d'habillage de façades, le meilleur moyen d'éradiquer les passoires thermiques reste de renforcer leur enveloppe. Explications auprès de Batiactu.

 

Batiactu : "Ne jetons pas l'argent par les murs" : quel est le sens de l'expression coiffant la tribune que vous avez diffusée sur les réseaux sociaux ?

 

Sylvain Bonnot : Tout d'abord, je tiens à rappeler que nous ne sommes pas là pour nous plaindre des moyens mis en place par les pouvoirs publics. Les incitations financière à améliorer l'enveloppe des bâtiments sont assez exceptionnelles, et nous nous en satisfaisons. Nous nous félicitons bien évidemment de la montée en puissance de MaPrimeRénov.
Il vous reste 71% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp