Le baromètre "Energie 2017" dévoile les grandes tendances des solutions de chauffage privilégiées par les Français souhaitant faire construire leur maison. Découvrez-les.

Quelle solution de chauffage les Français ont-ils le plus plébiscité en 2016 ? Selon le baromètre "Energie 2017" pour Domexpo, la pompe à chaleur reste leur système de chauffage préféré, et plus particulièrement la pompe à chaleur air/eau, choisie par 37% des sondés. Cette dernière est d'ailleurs en progression ces dernières années (31% en 2015 et 29% en 2014), tout comme le gaz naturel (17%). A l'inverse les autres systèmes de chauffage sont en baisse et notamment l'électrique joule qui est passé de 54% en 2010 à 12% en 2015 pour finir à 9% en 2016, et le bois (poêle à bois ou pellets) qui diminue depuis 2014 pour atteindre les 11% en 2016 (14% en 2015, 16% en 2014).

 

Motivés par les économies

 

Pourquoi choisir tel ou tel chauffage ? Les Français qui ont choisi la PAC estiment que cette solution constitue un excellent retour sur investissement. Pour la plupart d'entre eux "c'est plus cher à l'achat, mais on s'y retrouve en consommation". Ensuite, ils disent avoir privilégié la PAC pour avoir un chauffage au sol et parce qu'ils ont été conseillé par leur constructeur.

 

Ceux qui utilisent le gaz expliquent avoir fait ce choix car "le terrain était viabilisé gaz naturel", mais aussi parce qu'il avait "un meilleur bilan financier entre investissement et consommation" et qu'il permet "d'avoir le confort d'un chauffage par le sol".

 

Enfin, les utilisateurs du chauffage bois font ce choix car il représente "la solution la moins couteuse pour passer les normes RT 2012" et qu'il est souvent "conseillé par le constructeur (dans le cadre de notre budget)".

 

Selon l'AFPAC, cette étude "confirme la tendance" que l'organisme a "vu émerger depuis 3 ans suite à la RT2012". "Cela conforte la PAC comme solution incontournable en résidentiel individuel, pas seulement en IDF mais dans toutes les régions avec en plus la fonction rafraîchissement qui progresse dans la zone sud", ajoute l'AFPAC.

 

L'organisme souligne que "ce marché de la construction neuve est à nouveau en plein essor avec une croissance de plus de 7% sur le début d'année donc favorable à la catégorie PAC" et constate "en particulier la croissance des PAC de petite moyenne puissance pour répondre aux maisons 100/120 m²".

 

actionclactionfp