Les besoins en chauffage sont donc inférieurs à 15 kWh/m²/an pour des besoins globaux en énergie primaire inférieurs à 120 kWh/m²/an, tous usages confondus. Outre l'isolation par l'extérieur, la performance est amenée par l'absence de ponts thermiques et la forte inertie du voile béton. La labellisation passive impose également que les heures de surchauffe annuelle (où la température de l'habitation est supérieure à 25 °C) ne représentent que 10 % du temps. La solution offre également une grande étanchéité à l'air, avec un débit de fuite de 0,6 m3/(h.m²). Mais, pour la société MACC3, la réelle nouveauté vient de l'adoption du système de chauffage par les murs, alimenté en électricité renouvelable : "L'innovation vient du fait que la technologie de murs sur-isolés permet de chauffer un bâtiment sans dépenses pour la consommation d'énergie. Il s'agit d'une 'smart façade'".

 

Côté dimensions, les éléments préfabriqués peuvent atteindre des longueurs de 10 mètres et des hauteurs de 3,5 mètres, pour une masse de 285 kg/m² environ. Une fois produit en usine, ils sont livrés par camion sur le chantier, prêts à peindre, côté intérieur. Le maître d'ouvrage de la maison Innovalys se serait dit "impressionné par la vitesse de mise en œuvre" et "par la qualité des finitions des façades". Une seule journée suffirait à construire un étage de maison individuelle, au moyen d'une grue et d'un faible nombre d'opérateurs. A Soultz, le chantier de la villa, R+1, s'est étalé entre les mois de novembre 2015 et de mars 2016, puisque d'autres opérations (terrassement, toiture), sont intervenues. Pour accentuer les aspects de développement durable, MACC3 a même développé une version "B" de son mur intelligent, associant le béton à des matériaux "biologiques". Il est ainsi possible d'opter pour un isolant ouate de cellulose (R=7,32), pour de la fibre de bois (R=8,75) ou de la paille (R=10) avec des épaisseurs croissantes allant de 30 à 45 cm, pour parvenir à des performances impressionnantes. Les façades, quant à elles, sont recouvertes d'un bardage bois, qui amène l'épaisseur totale du mur à 42 cm (et son poids à 300 kg/m²).

 

Livraison élément de façade
Livraison élément de façade © MACC3

actioncl