Quant aux piles, elles seront réalisées en béton d'une teinte blanc-beige, similaire à celle des vestiges en pierre de taille. "En tête de piles, des quadripodes en acier autopatinable feront la liaison entre la structure en acier et ses fondations", complètent les architectes. Seront aussi réalisés l'aménagement d'une nouvelle place publique circulaire pour l'accueil d'événements culturels sur l'îlot Robinson et la création d'une anse côté Carrières-sous-Poissy sur une berge aménagée et équipée d'un accès en escalier.

 

Enfin, cette passerelle facilitera le passage entre les deux rives au moment où le Parc du Peuple de l'Herbe est quasiment achevé et que le nouveau quartier de Carrières Centralité sort de terre. Son programme prendra en compte la montée en puissance du réseau ferroviaire en donnant accès à une future gare du Grand Paris et à l'arrivée du RER E en 2024.

 

C'est un nouveau projet gagné en France pour cette agence internationale dont La devise est la suivante : "High engineering en lieu et place de "high tech" pour une une ingénierie efficace, qui puise sa valeur dans l'abandon de tout ce qui n'est pas essentiel."

actioncl