Le projet Greenwich West se fonde sur "une réinterprétation moderne du loft classique de New York, inspiré par le patrimoine industriel maritime du quartier", d'après l'agence de l'architecte Sébastien Segers. De fait, les intérieurs se veulent élégants en combinant l'âge d'or du résidentiel new-yorkais avec différentes inspirations européennes. Chargé de toute l'architecture d'intérieur, Sébastien Segers a souhaité conférer aux futurs habitants de la tour un sentiment de sur-mesure, mais aussi d'appartenance. Dans cette optique, les 170 appartements, le hall d'entrée, la cour intérieure, le salon des résidents, la salle de sport et le toit-terrasse feront appel à des matériaux nobles et auront le souci du détail. Avec ses références historiques, l'intérieur se veut de surcroît classique et intemporel.

actioncl