Le coût de la reconversion des entrepôts MacDonald, dans le nord-est de Paris, d'environ un milliard d'euros, s'est alourdi de 103 millions d'euros pour les promoteurs du projet, la CDC, sa filière Icade et la société d'économie mixte Semavip. Les difficultés techniques rencontrées lors du chantier expliquent ce surcoût.

Alors que le chantier de reconversion des entrepôts MacDonald avance à bon train le long des Maréchaux dans le 19ème arrondissement de Paris, le coût de leur reconversion estimé à environ à un milliard d'euros, s'est alourdi de 103 millions d'euros pour les promoteurs du projet, la CDC, sa filière Icade et la société d'économie mixte Semavip.

 

La société immobilière Altarea Cogedim s'est, en effet, associée à 50 % avec la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) pour créer un pôle de 32.500 m² de commerces dans l'ancien entrepôt MacDonald. Au total, cela représente un projet d'envergure de 165.0000 m² qui doit aboutir à la livraison de 27.800 m² de bureaux en juin 2014 et les commerces en juin 2015. La complexité du chantier et les difficultés rencontrées depuis son lancement expliquent ce surcoût.

 

"Un surcoût et pas d'un dérapage"
Il s'agit là d'un "surcoût et pas d'un dérapage", a-t-on précisé à la CDC, et celui-ci est lié à trois raisons principales. Tout d'abord, les sols se sont avérés pollués par de l'amiante et du cyanure, un problème qui n'avait pas été détecté à l'achat du terrain. En outre, ce projet très innovant implique de "faire naître une ville sur un entrepôt, qu'il a fallu couper en deux et solidifier", a précisé la CDC.

 

Pour rappel : le projet de reconversion de cet espace de 616 mètres de long, conçu par les agences OMA puis Floris Alkemade et Xaveer De Geyter, avait été présenté fin 2009 par le maire de Paris, Bertrand Delanoë.

 

Le projet doté également d'un parking de 600 places, prévoit notamment la création de logements, d'entreprises et d'équipements (école, gymnase, etc). En effet, en septembre prochain, pour la rentrée scolaire, un collège de 800 élèves et une école polyvalente de 12 classes (350 élèves) ouvriront, ainsi qu'une crèche et un gymnase.

 

Desservi en transport en commun au travers de la gare Rosa Parks (Tram T3b et RER ligne Eole), cette opération s'inscrit dans le cadre de la reconversion d'un ensemble en un "morceau de ville" doté de toute la diversité urbaine et sociale d'un quartier mixte.

 

actionclactionfp