Tout commence dans les forêts d'épicéas, de bouleaux et de trembles du sud de la Finlande. Les arbres âgés de 50 à 70 ans sont sélectionnés et abattus par la filiale Metsä Forest - qui fait appel à des sous-traitants locaux. Gérée durablement, la forêt finlandaise ne rétrécit pas, bien au contraire : pour chaque arbre prélevé, quatre sont replantés, assurant ainsi la pérennité de la ressource et la captation du CO2 lors de la croissance des végétaux. Les troncs, ébranchés, sont ensuite acheminés vers une usine de production de lamibois située à moins de 100 km de distance, afin de limiter les trajets des camions. Les branches qui portent les aiguilles et les feuilles, et renferment 80 % des nutriments de l'arbre, sont laissés sur place, afin de nourrir le sol, avant que les résidus secs ne soient récupérés deux saisons plus tard et valorisés en énergie.

actioncl