Les mises en chantier de logements ont poursuivi leur baisse entre les mois de mai et juillet 2015 (-1,8 %). Malgré tout, le nombre de permis de construire a légèrement augmenté sur la même période (+0,7 %). Les niveaux restent toutefois très inférieurs à ceux de la même période en 2014. Détails.

Le secteur de la construction de logements reste morose en France. De mai à juillet 2015, le nombre de mises en chantier a diminué de -1,8 %, impacté par une forte baisse du résidentiel collectif (-3 %) et par une relative stagnation de l'individuel (0 %). Sur les trois mois étudiés, 86.100 chantiers ont été lancés (-6,3 % par rapport à la même période en 2014), portant le nombre total à 342.400 sur un an (-5,5 %). Le délai moyen d'ouverture des logements s'établit à 4,8 mois dans l'individuel et à 8,4 mois dans le collectif, des niveaux inférieurs à ceux de la moyenne de ...
Il vous reste 74% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp