MATÉRIAUX. Élu le 27 novembre 2020, Christophe Jeauneau est désormais le nouveau président du Syndicat national des adjuvants pour bétons et mortiers (Synad). Il détaille pour Batiactu les grandes orientations de son mandat à l'heure des derniers arbitrages sur la Réglementation environnementale 2020 et des innovations du béton bas-carbone.


Le 27 novembre 2020, Christophe Jeauneau a été élu à la tête du Syndicat national des adjuvants pour bétons et mortiers (Synad), prenant ainsi la succession de Claude Le Fur, qui reste pour sa part membre du bureau de l'organisation. Manageur commercial et ingénieur de formation, Christophe Jeauneau a commencé sa carrière en tant que responsable technique puis responsable du développement en Asie du Sud-Est chez Armater & Sols Solutions, en 1991. Il intégra ensuite le groupe Saint-Gobain en 1994, avant de devenir directeur marketing et technique de Saint-Gobain Weber Spa (en Italie) en 2001, puis directeur Recherche & développement de Saint-Gobain Weber pour 27 pays, en 2004. Un nouveau chapitre a débuté en 2008, lorsque Christophe Jeauneau a rejoint le groupe Vicat afin d'y assumer trois missions simultanées : président-directeur général de la filiale VPI, directeur général de la branche papier et emballage et directeur marketing du groupe. En 2015, il est nommé directeur général de Mapei France, poste qu'il occupe toujours à l'heure actuelle. Sur le plan purement syndical, il préside par ailleurs la commission matériaux/technique du Syndicat national des mortiers industriels (SNMI) et est également membre du bureau du Centre technique du papier.

 

Dans le cadre de son arrivée à la présidence du Synad, Christophe Jeauneau détaille à Batiactu les grandes orientations de son mandat ainsi que le positionnement des industriels qu'il représente à l'heure des derniers arbitrages sur la Réglementation environnementale 2020 et des innovations du béton bas-carbone. Avec un enjeu : accroître la visibilité des adjuvants, agents de démoulage et autres produits de cure, tout en garantissant une interface entre les fabricants et les utilisateurs.

 


Batiactu : Quels sont les principaux chantiers dans lesquels vous comptez vous lancer en tant que président du Synad ?
Christophe Jeauneau :
Notre syndicat a déjà beaucoup oeuvré pour la filière béton et le secteur de la construction en général.
Il vous reste 67% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp