Si l'emploi intérimaire connaît en août dernier un léger décrochage dans l'ensemble des secteurs (-0,3%) par rapport à août 2013, le secteur du BTP est toujours en fort repli (-15,8%) sur cette période. Détails.

Les dernières données de Prism'Emploi pour le mois d'août 2014 confirme un léger décrochage (-0,3 %) par rapport à août 2013. "Cette tendance intervient après quelques signes de faible croissance (mai, juillet) et confirme la difficulté à les considérer comme une reprise", analyse ainsi Prism'Emploi, dans son dernier communiqué, paru ce mercredi 1er octobre.

 

Alors que l'intérim progresse dans les secteurs des transports (+4,4 %), du commerce (+3,6 %), des services (+1,9 %) et de l'industrie (+1,1 %), le secteur du BTP est toujours en fort repli (-15,8 %), ajoute l'étude.

En baisse chez les ouvriers qualifiés

En détail, il est en hausse de 7,1 % chez les ouvriers non qualifiés et il progresse également chez les employés (+5,2 %) et les cadres et professions intermédiaires (+2,6 %). En revanche, il est en baisse chez les ouvriers qualifiés (-7,5 %).

 

Et Prism'Emploi de commenter : "Cette évolution ne remet toutefois pas en cause la stabilisation observée depuis avril 2014 et ne doit pas être interprétée comme un retournement : la baisse s'explique par une moindre croissance dans les secteurs porteurs (transports, commerce, services) ; le mois d'août constitue un mois atypique pour le recours à l'intérim, qui n'est pas toujours révélateur de la conjoncture à venir et enfin, la comparaison avec le même mois de l'année dernière n'est dans ce cas, pas favorable : avec -5,7 %, le mois d'août 2013, se situait 3 points au-dessus de la moyenne de l'année (-8,6%)."

 

D'ailleurs, François Roux, délégué général de Prism'Emploi, nous avait confié le 1er juillet dernier : "Effectivement, le BTP, reste le point noir dans l'intérim. Ce secteur traverse ainsi une crise profonde avec la baisse des permis de construire et une chute des mises en chantier. Et ce sont, à notre avis, les solutions conjoncturelles et le statut des travailleurs détachés qui pénalisent l'intérim dans le BTP."

 

 

 

actionclactionfp