ENQUÊTE. Depuis plus de 5 ans, les influenceurs du Bâtiment ont trouvé un lieu d'expression privilégié sur les réseaux sociaux où ils présentent leur savoir-faire, et leurs produits préférés. Il n'en fallait pas plus pour intéresser les marques. Comment s'organise l'influence dans le secteur ? Réponses avec plusieurs acteurs.


Mi-février, le président de la République en personne, apostrophait le duo de youtubeurs, Mc Fly et Carlito afin qu'il sensibilise la jeunesse à adopter un comportement responsable face au Covid : "Je vous lance un défi : faites une vidéo pour réexpliquer ces gestes, l'importance de les respecter, de ne pas nous rassembler, de ne prendre aucun risque, de ne pas avoir de grands regroupements", demandait-il. Un pari relevé, une audience assurée avec une vidéo à plus de 15 millions de vues, et quelques mois plus tard une nouvelle vidéo tournée à l'Élysée. Un coup de com' réussi !

 

Avec leur puissance de frappe, les réseaux sociaux ont donné naissance à de nouvelles stars plébiscitées par le grand public : les influenceurs. Comment les marques auraient-elles pu se priver de telles personnalités leur permettant de gagner en notoriété, visibilité, crédibilité. Si la mode, la cosmétique, l'alimentaire ont été précurseurs, le bricolage a su exploiter ce nouveau phénomène. En 2020, selon une étude Reech, les confinements ont favorisé les sessions de bricolage chez les créateurs de contenus (17% en 2019 vs 20% en 2020). De manière plus confidentielle, le BtoB a pris le train en marche dès 2015 avec sa tribu de nouveaux visages sur Youtube, Instagram, Facebook et LinkedIn. Des artisans plombiers, peintres, menuisiers, des makers, des super bricoleurs… souhaitant dans un premier temps montrer leur travail, et exprimer leur savoir -faire : "La logique de départ est souvent la même : un expert veut partager et transmettre sa passion à travers son métier et sa vie car il estime que cela peut intéresser une population. Progressivement, il se constitue une audience et une communauté. Et là, les marques entrent en jeu ", analyse Fabrice Frossard, fondateur de Faber Content, spécialisé dans le marketing de contenus. Un phénomène qui, depuis, n'a cessé de s'amplifier dans le Bâtiment. En 2019, le Mondial du Bâtiment a accueilli de nombreux artisans stars des réseaux sociaux, allant jusqu'à leur dédier un espace club sur le salon.

 

Des qualités de professionnel et particulier

 

Artisan-peintre, Cédric, connu sous le nom de Make In France, a d'ailleurs tissé des relations avec le spécialiste des sanitaires, Geberit, lors de l'événement. S'illustrant sur les réseaux sociaux depuis octobre 2018, et disposant de 102.000 abonnés sur Youtube et 19.000 sur Instagram, il se remémore sa première vidéo :
Il vous reste 80% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp