CONJONCTURE. L'indice Insee-Notaires montre une grande stabilité dans les transactions et les prix, malgré l'inflation et les difficultés liées au crédit. Les tendances se poursuivent également entre maisons et appartements et entre Ile-de-France et reste du pays.


C'est à croire que la crise économique n'affecte pas le marché de l'immobilier ancien. Alors que la construction neuve s'effondre et que les promoteurs tirent la sonnette d'alarme, les transactions et les prix se maintiennent dans l'ancien, malgré une légère décélération.

 

Il vous reste 83% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp