AIDES FINANCIÈRES. Deux textes CEE très attendus sont parus au Journal officiel du 28 octobre. Ils devraient permettre de dynamiser les rénovations énergétiques mono-gestes financées par les certificats d'économie d'énergie (CEE).


Ce sont deux textes importants pour la rénovation énergétique qui viennent de paraître au Journal officiel du 28 octobre 2022. Un décret vient ainsi acter l'augmentation de l'obligation des certificats d'économie d'énergie (CEE) pour la cinquième période, annoncée en juillet dernier. Une hausse de 600 TWhc est ainsi inscrite dans le marbre, se décomposant de 400TWhc pour l'obligation précarité et 200 TWhc pour la classique - portant l'obligation totale à 3100 TWhc. Cet effort portera sur les années 2023-2025, et a pour ambition de relancer un marché du CEE assez morose depuis la fin 2021. "C'est une nouvelle extrêmement positive, qui va dynamiser le cours du CEE, nous permettre de trouver un nouveau regain d'activité et diminuer les restes à charge pour les ménages", réagit pour Batiactu Édouard Barthès, président du mouvement Symbiote.

 

Les acteurs n'avaient pas attendu la publication du décret pour intégrer cette hausse, le cours du certificat étant progressivement remonté depuis l'annonce de juillet. "C'est surtout à partir de septembre 2022 que nous avons vu les fournisseurs d'énergie revenir à l'achat, avec à la clé des échanges qui s'accélèrent et un cours qui tend à remonter", observe-t-il.

 

Coup de boost chauffage : les forfaits augmentés

 

Par ailleurs, comme Batiactu l'avait annoncé, l'arrêté instituant le "coup de boost" chauffage CEE est également paru au JO ce 28 octobre. Le dispositif, qui se veut plus attractif que le coup de pouce chauffage, concernera, comme prévu, les opérations de remplacement d'une chaudière fioul par un appareil de chauffage ayant recours aux énergies renouvelables jusqu'au 30 juin 2023. Les travaux devront être achevés "au plus tard le 31 décembre 2023". Ce nouvel outil est une émanation du plan de sobriété annoncé par le gouvernement début octobre.

 

Les niveaux de forfaits sont encore plus intéressants que ceux présentés dans le projet de texte
Il vous reste 58% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp