COLLECTIVITÉS LOCALES. Le gouvernement a annoncé le 25 octobre 2021 le lancement d'un appel à manifestation d'intérêt afin de créer 500 habitats pour personnes âgées ou en situation de handicap au cœur des petites villes d'ici à 2026.

Environ un an après le lancement du programme Petites Villes de demain, les premières rencontres nationales physiques se sont tenues le 25 octobre 2021 sur le sujet. Le Gouvernement en a profité pour partager quelques annonces.

 

Ainsi, un appel à manifestation d'intérêt (AMI) est lancé pour soutenir la création, d'ici à 2026, de 500 habitats pour personnes âgées ou en situation de handicap au cœur des petites villes. "Entre le maintien à domicile et l'Ehpad, cette solution permet d'habiter avec d'autres personnes, mais dans un format de colocation ou de petite unité de vie", a décrit la ministre de la Cohésion des Territoires, Jacqueline Gourault, lors de ces rencontres.

 

45 millions dès 2022

 

"Il est destiné aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap qui font le choix, à titre de résidence partagée, de résidence principale, d'un mode d'habitation regroupé entre elles et avec d'autres personnes", a complété la ministre déléguée à l'Autonomie Brigitte Bourguignon. Dès 2022, 45 millions d'euros seront mobilisés pour "l'aide à la vie partagée", a-t-elle ajoutée, espérant que cet AMI permettrait de "mieux accompagner les porteurs de projet d'habitat inclusif".

 

Il correspond par ailleurs à "une demande très forte de gens qui ne se voient pas quitter l'endroit où ils ont vécu toute leur vie et ont envie d'y rester mais en vivant avec d'autres personnes", a précisé le cabinet de Jacqueline Gourault. Il répond également à l'un des objectifs du programme, consistant à revitaliser les villes de moins de 20.000 habitants pour redevenir des lieux de vie désirables, favorisant la mixité sociale, générationnelle et fonctionnelle.

 

Un an après son lancement, le programme intègre un peu plus de 1.600 communes, dont 87% ont signé leur convention d'engagement. Plus de 400 chefs de projets sont en poste pour aider à réaliser les ambitions des collectivités et 20 millions d'euros de soutien en ingénierie sont engagés. Pour rappel, le programme est doté d'une enveloppe de 3 milliards d'euros jusqu'en 2026.

actionclactionfp