CARNET-NOMINATION. L'association professionnelle Filière Béton vient de nommer son nouveau président, François Petry. L'homme a déjà une longue carrière dans le secteur. Présentation.

La filière béton a un nouveau chef de file. L'actuel dirigeant du Syndicat national de l'industrie cimentière (Sfic) et directeur général de LafargeHolcim, François Petry, se voit confier la présidence de l'association professionnelle Filière Béton. Il succède à Philippe Gruat qui a, lui, été élu à la présidence de l'Association française des industries des produits de construction (AIMCC).

 

L'association de la Filière Béton rassemble tous les acteurs de l'industrie, soit la Fédération de l'industrie du béton (Fib), le Syndicat français de l'industrie cimentière (Sfic), le Syndicat national du béton prêt à l'emploi (SNBPE), l'Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) et l'Union nationale des producteurs des granulats (UNPG).

 

L'ascension jusqu'au sommet

 

François Petry connaît une longue carrière dans le secteur. Diplômé des Arts et Métiers Paris Tech et d'HEC, il fait ses premiers pas au sein de l'entreprise Jean Lefebvre en 1991. Neuf ans plus tard, il intègre Séché Environnement, où il occupe le poste de directeur de filiales. En 2008, Holcim France le choisit comme directeur général de l'activité granulats. Il est ensuite nommé à la direction de filiale roumaine du groupe en 2013.

 

Il prend la direction d'Aggregates Industries UK, filiale du Groupe LafargeHolcim au Royaume-Uni deux ans plus tard, où il gère l'ensemble des activités ciments, granulats, bétons et asphalte. L'ascension ne s'arrête pas là puisqu'en 2018, il devient directeur général de LafargeHolcim France et est ensuite élu, l'an dernier, à la présidence du Sfic.

 

Atteindre les objectifs de neutralité carbone


Le nouveau président de la filière béton compte "accompagner l'ensemble de la profession qui travaille sur les innovations de demain qui s'inscrivent dans la logique de la RE2020", a indiqué la filière dans un communiqué. La poursuite des objectifs afin d'atteindre la neutralité carbone du secteur de la construction en 2050 fait également partie des priorités de François Petry.

 

"La filière béton est aujourd'hui très avancée dans son processus de décarbonation et travaille avec l'ensemble de la chaîne de valeur de la construction, pour baisser encore plus l'empreinte carbone des ouvrages. Suite à des investissements très conséquents et à l'aboutissement des nombreux travaux de recherche sur les bétons bas carbone, des nouveaux matériaux apparaissent et contribuent à construire l'habitat de demain", a-t-il déclaré.

actionclactionfp