SONDAGE. UrbanEra, pôle d'aménagement de Bouygues Immobilier, a interrogé les Français sur leur "quartier rêvé". Les résultats ne vont pas dans le sens d'une ville toujours plus technologique et connectée.


Bouygues Immobilier a rendu publics les résultats d'une enquête menée au début de l'année via son aménageur UrbanEra, afin d'"en savoir davantage sur les rêves d'habitat des Français", et d'"impliquer davantage les utilisateurs finaux dans la conception de ses futurs projets". 500 citoyens ont répondu à un questionnaire en ligne, déployé sur la plateforme mon-quartier-reve.fr.

 

Enseignement principal : plus d'un an après le début de la crise sanitaire, les Français ne rêvent pas tous de quitter les grands centres urbains. En revanche ils aimeraient habiter un "village dans la ville", souligne Laurent Michelin, directeur de l'innovation de Bouygues Immobilier. Les grandes tendances actuelles ont même été renforcées par les effets de la pandémie, estime le promoteur. Ainsi, les participants à cette consultation citoyenne se sont très majoritairement prononcés en faveur d'un quartier convivial, calme, avec une forte présence de nature.

 

Succès de la "ville du quart d'heure"

 

Pour 56% des personnes interrogées, leur quartier doit être "un endroit où il fait bon vivre et permettant la création de lien social". Services et commerces, ilots de fraicheur et espaces de calme et de repos arrivent en tête des préoccupations.
Il vous reste 63% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp