BILAN CARBONE. Alors que la filière bois française continue à se structurer pour affronter les enjeux gigantesques qui l'attendent dans la construction et la neutralité carbone, le label Bois de France lance un guide destiné aux maîtres d'ouvrage publics. Son but : valoriser le bois français, dont l'empreinte carbone est bien meilleure que celle des bois importés, ceux-ci étant encore majoritaires dans la construction neuve.


Comment amplifier le recours au bois français dans les constructions neuves ? Un mois et demi avant l'entrée en vigueur de la Réglementation environnementale 2020 qui consacre les matériaux biosourcés, le label Bois de France a peut-être trouvé la réponse pour permettre à la France - et au secteur du bâtiment - d'atteindre ses objectifs de neutralité carbone. Un guide d'utilisation de ce label destiné aux maîtres d'ouvrage publics pour améliorer l'empreinte carbone de leurs projets de construction vient ainsi d'être publié : dans le cadre de la Stratégie nationale bas-carbone, cet outil ambitionne d'offrir "une garantie élevée de résultat" en s'appuyant pour cela sur l'analyse du cycle de vie (ACV) des matériaux et en respectant le Code des marchés publics.

 

Le contenu du guide se veut pratique et directement utilisable, en permettant aux acheteurs publics d'intégrer les engagements et les exigences liés aux critères d'"empreinte carbone" et de "traçabilité des bois et objectifs de gestion durable des forêts". Fruit d'un partenariat entre l'interprofession régionale de la forêt du bois (Fibois) d'Île-de-France et l'organisme Bois de France, le document a aussi bénéficié de l'accompagnement du cabinet juridique Fidal et du bureau d'études Esteana spécialisé dans le cycle de vie. Une démarche qui s'inscrit "dans une structuration de filière", assure le président de Fibois Île-de-France, Paul Jarquin. Qui interroge : "Une fois qu'on aura développé le marché, comment va-t-on pouvoir s'assurer de la création d'activité et d'emploi dans les territoires ? Comment faire correspondre l'offre avec la demande ?" Des considérations auxquelles pourrait répondre le label.
Il vous reste 70% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp