VIDÉO. Séduire de nouvelles recrues n'est pas le seul souci des entreprises de BTP, dont les besoins de recrutements sont considérables. Souvent, elles ont également des difficultés à garder leur talent, malgré les atouts qu'elles tentent de faire valoir. Décryptage et témoignages en vidéo.


"Choisissez bien votre entreprise, et restez-y !" Le message d'Olivier Genis, président d'Eiffage Construction mais aussi de l'association des anciens étudiants de l'ESTP, aux jeunes actuellement sur les bancs de l'école ne peut être plus direct. Invité le 9 décembre 2021 lors de la conférence inaugurale du dernier Forum ESTP, l'un des rendez-vous annuels du recrutement dans le BTP organisé par les étudiants eux-mêmes, le dirigeant a souhaité soulever un problème de taille pour la filière construction, s'ajoutant aux difficultés déjà grandes concernant l'attractivité des métiers: celui de la fidélisation des troupes.

 

"Dans beaucoup de têtes, une culture du zapping circule", observe-t-il en effet depuis quelques années. Concrètement, les jeunes qu'il voit arriver en entreprise restent généralement peu de temps. Les emplois qu'ils occupent ne constituent pour eux qu'une étape, un tremplin vers un autre poste dans un autre groupe, qui correspondrait mieux à leurs aspirations. "Or, nos sociétés ont besoin de stabilité et de s'appuyer sur un noyau de personnes fidèles pour bien avancer", martèle-t-il.

 

 

Rude concurrence

Il vous reste 78% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp