NUMERIQUE. Infranum a réalisé une étude, menée par EY et Tactis, sur l'impact à court terme de la crise sanitaire sur la filière des infrastructures numériques. Impacts économiques, surcoûts, retards… le point sur la situation d'une filière frappée en plein boom d'activité.


Au début du confinement, la filière craignait un arrêt total de l'activité. Les acteurs des infrastructures numériques, aidés par le gouvernement et les collectivités locales, se sont mobilisés pour éviter une telle situation. Et cela a visiblement payé, à écouter Etienne Dugas, président de la fédération Infranum : "nous sommes tombés à 30% d'activité au point le plus bas, fin mars/début avril. Nous avons rebondi tout de suite après, grâce notamment à un élément déclencheur fort : la publication du guide de l'OPPBTP qui a donné un coup de boost à la reprise".
Il vous reste 86% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp