ENVIRONNEMENT. Des acteurs de la construction ont été invités lors d'une conférence à présenter des projets et initiatives adaptés au dérèglement climatique. Zoom sur quelques solutions…


"Le secteur du Bâtiment doit continuer ses efforts pour réduire son impact sur l'environnement", a appelé Marjolaine Meynier-Millefert, présidente de l'association Alliance HQE-GBC, et députée LREM, lors d'un webinaire organisé récemment sur l'adaptation au changement climatique du cadre bâti. S'appuyant sur le dernier rapport du Giec sur les impacts du réchauffement planétaire, elle a rappelé que le secteur pesait pour près de 40% des émissions de gaz à effets de serre dans le monde. Selon la représentante de l'association, le travail des professionnels doit se faire à l'échelle du quartier. "Nous recherchons un équilibre entre maîtrise de l'étalement urbain, préservation de la biodiversité et protection des sols agricoles et forestiers."

 

 

C'est justement cette adaptation que doit mener le secteur de la construction et de l'urbanisme pour faire face au dérèglement climatique, estime Alain Cauchy, directeur du patrimoine Groupe CDC Habitat et animateur du groupe de travail 'Résilience et Adaptation' de l'Alliance HQE-GBC. Le secteur doit selon lui maintenir des actions pour rester dans une trajectoire d'1,5 degré et prendre en compte les aléas climatiques. "La Fédération française des assurances a évalué à 143 milliards d'euros les sinistres provoqués par des aléas naturels d'ici 2050. Nous n'avons pas d'autres alternatives que de s'adapter et de vivre avec ces phénomènes."
Il vous reste 72% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp