RENOUVELABLES. La Commission européenne a autorisé la France à recourir à un régime d'aides d'État pour soutenir la production d'électricité des petites installations photovoltaïques sur toitures. L'enveloppe de 5,7 milliards d'euros ainsi confirmée doit aussi permettre à l'Hexagone d'atteindre ses objectifs en matière de développement des énergies renouvelables.


Les propriétaires de petites installations solaires sur toitures vont pouvoir bénéficier d'un coup de pouce de l'État : la Commission européenne vient d'autoriser le Gouvernement à recourir à un régime d'aides d'État pour soutenir la production d'électricité de ce type de centrales photovoltaïques. Par cette décision, l'Europe veut aussi aider la France à atteindre ses objectifs en matière de développement des énergies renouvelables - l'Hexagone envisage notamment de couvrir le tiers de ses besoins énergétiques grâce aux renouvelables d'ici 2030 - et permettre plus largement au Vieux Continent d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050.

 

3.700 mégawatts supplémentaires à la clé

 

Dans un communiqué, la Commission assure que cette décision a été prise "en vertu des règles de l'Union européenne en matière d'aides" publiques, afin de ne pas "fausser indûment la concurrence". La France avait transmis aux instances communautaires son projet de "régime de soutien" aux petites installations solaires, dont le budget prévisionnel est estimé à environ 5,7 milliards d'euros, et qui est censé s'étendre jusqu'en 2026.
Il vous reste 59% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp