CONSTRUCTION. Le bailleur social Erilia vient de signer une convention pour obtenir le financement nécessaire à la construction de milliers de logements sociaux. Une annonce qui s'inscrit dans le volonté de la France de renouveler son parc.

Le bailleur social Erilia et la Banque des territoires ont signé le 2 avril une convention de prêts de 500 millions d'euros pour la construction de 3.700 logements sociaux, d'ici deux ans. Ce budget servira également à réhabiliter 5.282 logements et à en démolir 233.

 

C'est une annonce bienvenue dans un secteur tendu, où le nombre de demandeurs de logements sociaux s'établit à "2,1 millions, dont 700.000 en attente d'une mutation au sein du parc", selon la présidente de l'Union sociale pour l'habitat (USH), Emmanuelle Cosse.

 

250.000 nouveaux logements en France dans les deux prochaines années

 

Le bailleur français, dont le siège social est basé à Marseille, possède près de 62.000 logements sur le territoire. C'est le premier acteur du logement social de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cette convention s'inscrit dans la volonté de la France de renouveler et développer son parc. En effet, la ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a imposé la construction de 250.000 logements sociaux dans l'hexagone, en 2021 et 2022. L'organisme paritaire Action Logement avait alors annoncé consacrer plus de 900 millions d'euros supplémentaires à la production de logements sociaux.

 

Déjà au printemps 2020, plusieurs bailleurs avaient annoncé souhaiter "participer à la relance" de l'économie, en permettant la construction de logements supplémentaires. Depuis, la filiale de la Caisse des dépôts, CDC Habitat, avait lancé en mars dernier un appel à projets pour 30.000 logements sociaux, intermédiaires et contractualisés, en deux ans.

actionclactionfp