SANS-ABRIS. Pour la première fois, la Fondation Abbé Pierre qui lutte contre le sans abrisme et le mal-logement a décerné ses "Pics d'or". Au cours d'une cérémonie "satirique", les équipements urbains et mobiliers considérés comme "anti-SDF" seront récompensés, après qu'ils aient été dénoncés un an plus tôt.

Pourquoi dénoncer des dispositifs quand on peut les récompenser ? C'est sur ce parti pris ironique que la Fondation Abbé Pierre a décidé d'organiser sa première cérémonie des "Pics d'or", consacrée aux équipements urbains les plus inhospitaliers, "qui empêchent les personnes les plus démunies de s'abriter ou de prendre un peu de repos", précise l'association.

 

Avec six catégories qui primeront le dispositif "le plus décomplexé", "le plus agressif" ou le "plus fourbe", "la Fondation entend avec humour dénoncer une fois de plus ces pratiques inhumaines et proposer des solutions". A l'issue de cette cérémonie, les images des dispositifs, mis en ligne depuis décembre 2017 et sélectionnés (parmi 339) par un jury, seront placardées dans les rues de Paris.

 


Parmi les dispositifs nommés et présentés en images, le jury désigné par la Fondation Abbé Pierre a récompensé un tabouret unique comme assise d'un abribus, une grille posée au pied d'un centre médical parisien ou encore un pied d'immeuble tapissé de cônes.

actionclactionfp