SALON. Guillaume Loizeaud (Reed Expo) nous parle de l'édition 2018 d'EquipBaie-Métalexpo. Un focus particulier sera mis sur l'emploi et la formation, avec la visite ce jeudi 22 novembre de la ministre Muriel Pénicaud. Mais la question des fenêtres dans le CITE sera sur toutes les lèvres et Alain Maugard, co-animateur du Plan de Rénovation, interviendra ce mercredi sur le stand de la FFB.

"Cette édition s'annonce bien", nous annonce d'emblée Guillaume Loizeaud, directeur de la division Construction chez Reed Expo, à propos d'EquipBaie-Métalexpo 2018 qui ouvre ses portes ce mardi 20 novembre. "Les stands sont magnifiques, et je constate l'effort qui est fait, à chaque fois par l'ensemble des exposants. C'est un salon très construit, où les marques recréent des façades complètes pour présenter leurs fenêtres. Il y a beaucoup de recherche esthétique et design. Les marques jouent vraiment le jeu", ajoute-t-il. En tout, 340 exposants différents seront installés dans l'immense hall 1 de la porte de Versailles à Paris, "dont plus d'un tiers de nouveaux exposants, c'est-à-dire qui n'étaient pas là lors de l'édition précédente". Les deux-tiers de ces exposants étant Français, cela apporte "une bonne représentativité de la filière", nous confie le directeur.

 

Concernant les thèmes qui seront abordés durant cette semaine d'événements, il nous répond : "Cette année, il y avait une envie très forte de mettre l'emploi et la formation à l'honneur. Il y a des besoins en emplois dans une filière qui recrute et où les marques et organisations professionnelles proposent leurs propres formations. Ce sera un axe très fort". Le point d'orgue du salon sera donc la visite de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, accompagnée d'Alain Druelles, conseiller à la formation professionnelle, le jeudi 22 novembre en fin de matinée. Elle suivra un parcours pour évoquer l'emploi et la formation avec les marques présentes, ce qui est une grande première pour EquipBaie. Autre grande thématique, celle de la réintégration - ou pas - des menuiseries dans le cadre du Crédit d'impôt Transition énergétique (CITE) en 2019. "Ce sera un sujet qui sera beaucoup discuté dans les allées. Aussi, un point spécifique sera organisé avec Alain Maugard, co-animateur du Plan de rénovation énergétique des bâtiments, ce mercredi 21 novembre à 10 heures, sur le stand du Pôle Fenêtre de la FFB", nous annonce Guillaume Loizeaud.

 

Bornes interactives et saucisson français

 

Parmi les autres temps forts du salon, le directeur énumère : "Les Trophées de l'innovation et des coups de cœur de la presse professionnelle seront remis le premier jour, mardi 20 novembre, en début d'après-midi. Puis les diplômes CQP et le cocktail des 30 ans du salon auront lieu le même jour". Une "happy hour" sera organisée le mardi, tandis que la grande soirée se tiendra le jeudi. "Un gros effort a été fait sur la convivialité, avec un restaurant des régions françaises de 500 m², très qualitatif. Des parcours de visite thématiques seront proposés via des bonnes interactives qui renseigneront les visiteurs dès l'entrée. Car tous souhaitent à la fois rencontrer les marques qu'ils connaissent mais aussi en découvrir d'autres", nous raconte-t-il. Sur l'innovation justement, un espace digital sera aménagé en Arena afin que des présentations sous format de "pitchs" soient organisées tout au long du salon. Là encore, des bornes digitales seront disposées pour proposer aux visiteurs de voter pour leur innovation préférée et récolter des informations : "Ce sera une interactivité jamais vue jusque-là", assure l'organisateur.

 

Pas moins de 20.000 personnes sont attendues durant les quatre jours de l'événement qui devrait, si tout se passe bien, surpasser la précédente édition en termes de fréquentation. Vous pourrez évidemment retrouver Batiactu sur le salon, au stand 1-T41.

actionclactionfp