IMMOBILIER. Suite à l'adoption d'un amendement par les députés sur l'encadrement des loyers, la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim) a souhaité communiquer sur cette actualité. Elle rappelle notamment qu'elle n'a jamais été favorable à ce dispositif.


L'amendement voté le 14 décembre par les députés de déléguer plus de pouvoir aux collectivités pour qu'elles puissent sanctionner les bailleurs en cas de non-respect de l'encadrement des loyers fait réagir. La Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim) salue la mesure, indiquant dans un communiqué que cela permet "une égalité de traitement entre bailleurs louant un bien avec intermédiation et entre particuliers". Elle regrette cependant que cela entraîne "un énième changement des règles de la location longue durée".
Il vous reste 81% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp