CARNET-NOMINATION. Sans faire l'unanimité, l'ancienne ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon, vient d'être nommée présidente de la Commission de régulation de l'énergie (CRE).


Les votes n'affichent pas une validation franche et massive, toutefois l'ancienne ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon parvient à prendre la tête de la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Elle remplace donc à Jean-François Carenco, nommé ministre délégué à l'Outre-mer.

 

En effet, elle a enregistré 43 voix pour et 48 contre sa nomination, au sein des deux chambres, selon un décompte transmis à l'AFP par les services du Sénat. Dans le détail, elle a obtenu 13 voix pour, 20 voix contre et 1 bulletin blanc au Sénat, et 30 voix pour, 28 voix contre et 2 abstentions à l'Assemblée. Un vote qui valide donc son élection, puisque selon la constitution, pour s'opposer à une nomination présentée par le président de la République,
Il vous reste 72% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp