Initialement prévue en 2009, l'Elbephilharmonie de Hambourg, réalisée par les architectes suisse Herzog & de Meuron, a finalement ouvert ses portes ce mercredi. Outre le retard de livraison, le coût de cette réalisation s'est littéralement envolé.

Ce projet architectural aux allures de voilier, conçu par les bureaux du cabinet d'architectes suisse Herzog & de Meuron, aurait dû être inauguré en 2009… Repoussée à maintes reprises, l'Elbephilharmonie de Hambourg, en Allemagne, regroupant une salle de concerts, un l'hôtel et des appartements de luxe, qui la jouxtent a finalement été inaugurée, le 11 janvier 2017, en présence de la chancelière Angela Merkel et du président de la République, Joachim Gauck.

 

Dérapage des coûts et querelles juridiques

 

Après dix ans de travaux, ce projet qui surplombe le fleuve de l'Elbe, a plombé les comptes allemands. Rappelons qu'initialement, le budget pour la construction de ce symbole du développement du quartier du port (actuellement le plus grand projet de construction en Europe) s'élevait à 114 millions d'euros.

 

Mais les coûts de ce projet pharaonique sont passés ensuite, de 187 millions d'euros pour atteindre aujourd'hui 970 millions d'euros. Le porte-parole des affaires culturelles de la municipalité de Hambourg, reconnaissait en 2014 que "tout n'a pas été comme prévu", évoquant des problèmes de construction avec l'entreprise allemande Hochtief et des querelles juridiques entre la ville, le constructeur et les architectes. Des incidents qui ont donc repoussé la date de l'inauguration d'année en année.

 

Pour la deuxième ville allemande et le troisième port d'Europe, vieux de 800 ans, où vivent près 4,3 millions d'habitants, le défi était de grande ampleur : créer l'une des dix meilleures salles de concert au monde avec 2.150 sièges et une acoustique signée du Japonais Yasuhisa Toyota, connu surtout pour le Walt Disney Concert Hall de Los Angeles. L'acoustique est censée, en effet, être exceptionnelle et aucun de ces sièges éloigné de plus de 30 mètres du chef d'orchestre !

 

Le projet d\'aménagement de l\'\'\'Überseequartier\'\' sur les rives de l\'Elbe à Hambourg (Allemagne)
Le projet d'aménagement de l'''Überseequartier'' sur les rives de l'Elbe à Hambourg (Allemagne) © ®Burkhard Kuhn

Une structure en forme de trapèze et des "vagues de glace"

 

Trônant en fait sur une jetée, la structure en forme de trapèze, assise sur un ancien entrepôt en briques soutenu par 1.700 piliers, est surmontée d'un bâtiment de verre évoquant "des vagues de glace", indiquait l'architecte Jacques Herzog au cours d'une conférence organisée en 2014, au Pavillon de l'Arsenal à Paris. Il avait également précisé que "cette façade de verre de 16.000 mètres carrés comprend 1.100 facettes concaves et convexes."

 

Entre les deux niveaux, à 37 mètres de hauteur, une terrasse offre désormais un panorama à 360 degrés sur la ville. Outre, les trois salles de concert, un hôtel cinq étoiles et 45 appartements ont été effectivement prévus. Tout un luxe pour la philharmonie de Hambourg !

 

actionclactionfp