PERSPECTIVES. Après un repli "limité" en 2020, Eiffage Immobilier et Eiffage Aménagement partent "confiants" pour 2021, fort du soutien des investisseurs institutionnels, et de l'"avance" du groupe dans le bas-carbone, notamment.


Après un premier semestre marqué par un coup d'arrêt des chantiers et de la commercialisation en raison de la crise sanitaire (-27,9% de chiffre d'affaires), l'activité d'Eiffage Immobilier et Eiffage Aménagement s'est progressivement rétablie pour atteindre 929 millions d'euros, en repli limité à 5,7 % en année pleine, annonce le major du BTP, le 12 mars.

 

Eiffage Immobilier "conforte son positionnement" de promoteur généraliste multiproduits. Avec 4.273 unités, les réservations de logements ont enregistré une baisse de 16% en 2020 par rapport à 2019, qui fut une année record pour Eiffage Immobilier, détaille Philippe Plazza, son directeur général. Les investisseurs institutionnels et les bailleurs sociaux ont permis de sauver la mise : la vente en bloc a représenté, en 2020, 57,8% des réservations, soit une augmentation de 11,2% par rapport à 2019. Les 1.000 logements que CDC habitat s'est engagé à acquérir, notamment, dans le cadre de son plan d'investissement face à la crise, vont se concrétiser "au fil de l'année".

 

Il vous reste 73% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp