Le volume du nouveau bâtiment d'enseignement et de recherche de l'ESTP à Cachan mêle simplicité et compacité, avec en filigrane la volonté de transposer un habitat traditionnel en "espace protégé", où la technologie est au service de l'homme et de ses activités scientifiques. L'esthétique de l'édifice n'a pas non plus été laissée au hasard : sur les façades Est et Ouest ainsi que sur les toitures, l'enveloppe se caractérise par une "peau en origami aux plis épurés". Dans le détail technique et architectural, la dite enveloppe se compose de grands éléments plats en béton fibré blanc. La disposition particulière des angles de ces derniers apporte originalité et dynamisme aux façades. Des différences existent toutefois : à l'Est, les ouvertures ajoutent à l'inverse une forme de complexité, avec un vitrage installé en retrait, de manière à créer un jeu de creux et de réflexions. Alors qu'à l'Ouest, les plis de cet origami se dissocient, permettant ainsi à la lumière de pénétrer par des entrées spécifiques.

 

S'agissant des façades Nord et Sud, elles disposent d'un mur rideau à ossature d'aluminium, lequel alterne des parties pleines en tôle d'aluminium et transparentes en vitrage. De cette manière, la lumière naturelle s'invite dans les espaces intérieurs, mais les usagers sont néanmoins protégés des rayonnements grâce à des brise-soleils en aluminium installés au Sud.

actioncl