PRÉSIDENTIELLE 2022. Face aux représentants des petites et moyennes entreprises artisanales, notamment du bâtiment, plusieurs candidats à la magistrature suprême se sont succédés à la tribune pour présenter leurs propositions économiques. Un représentant d'Anne Hidalgo, l'actuel ministre de l'Économie et la présidente du Rassemblement National ont tous convenu que la vie quotidienne des entrepreneurs devait être simplifiée.


Moins d'un mois avant le premier tour de l'élection présidentielle, la campagne se poursuit, chaque candidat ayant déjà plus ou moins présenté son programme. À l'invitation de l'Union des entreprises de proximité (U2P), une des principales organisations patronales françaises, plusieurs d'entre eux - ou leurs porte-paroles - se sont succédés à la tribune pour dévoiler leurs propositions économiques aux représentants des petites et moyennes entreprises artisanales, notamment celles du bâtiment. Si chaque candidat dispose évidemment de mesures qui lui sont propres, d'autres propositions ont pu se retrouver dans les différentes formations politiques, à commencer par la nécessité de simplifier la vie quotidienne des entrepreneurs.

 

 

"Présomption de salariat" et dialogue social pour Anne Hidalgo

 

Représentant la candidate du Parti Socialiste (PS), Anne Hidalgo, le député des Landes Boris Vallaud a réaffirmé la détermination de son camp à lutter contre l'uberisation des métiers tout en régulant les plateformes numériques. Un phénomène qui concerne déjà les métiers de la construction et de l'architecture, et qui s'invite dans les débats de la campagne suite à la promulgation de la loi en faveur de l'activité indépendante et du souhait de certaines organisations professionnelles de limiter dans le temps le statut fiscal d'auto-entrepreneur. Pour que le statut de salarié soit toujours considéré comme prioritaire devant les juridictions, Boris Vallaud a donc indiqué la volonté du PS d'instituer "une présomption de salariat".
Il vous reste 72% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp