Pour être suffisamment solide pour accrocher de la végétation sur des pentes allant de 15 à 35 degrés, l'entreprise a fabriqué pour ce chantier des matelas de gabions de 40 cm d'épaisseur. "Normalement, nous proposons du 30 cm pour (les murs de protection de berges) ou du 50 cm pour les murs de soubassement", précise-t-on chez Maccaferri. Ces matelas métalliques installés, ont ensuite été remplis à 70% avec des pierres et à 30% avec de la terre.

 

L'entreprise souligne également que des plots en béton ont été conçus spécialement pour soutenir cette toiture végétalisée. Ainsi, compte tenu du faible angle de frottement entre l'isolant et les matelas de gabions, ces plots en béton ont été prévus dans la structure afin que les gabions puissent être installés en appui dessus.

actioncl