ÉTUDE. L'Union des entreprises de l'eau a reconduit une étude économique, menée pour la première fois en 2017, avec l'économiste Maria Salvetti. Cette nouvelle édition dresse un état des lieux du patrimoine de l'eau en France et montre que le déficit d'investissement pour le renouvellement des infrastructures se creuse toujours plus.


Taux de fuite toujours autour de 20%. Sécheresse qui a touché une grande partie du territoire et qui perdure. Changement climatique dont les impacts, de façon générale, se font de plus en plus sentir et rend d'autant plus indispensable la préservation des ressources en eau. Croissance démographique. Décarbonation de l'industrie… Comme l'ensemble de l'économie française, les entreprises de l'eau font face à des enjeux cruciaux, pour leur avenir, celle de la population, et celle du patrimoine sur lequel elles travaillent.

 

C'est justement pour se préparer au mieux aux défis qui les attendent,
Il vous reste 89% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp