STRATÉGIE. Le spécialiste des mortiers industriels ambitionne de décarboner la production de sa gamme, de générer moins de déchets - tout en valorisant davantage ceux qui sont malgré tout produits - et de proposer aux professionnels du secteur des systèmes constructifs durables. Au vu de sa position sur le marché, la filiale de Saint-Gobain espère ainsi emmener avec elle l'ensemble des acteurs de la construction sur la voie de la transition écologique.


"L'engagement de Weber est en cohérence avec la stratégie 'Grow & Impact' présentée par Saint-Gobain en octobre 2021." C'est par ces mots que la nouvelle directrice générale du spécialiste des mortiers industriels, Marine Charles, a résumé la volonté de la filiale du groupe de matériaux de construction. Fin 2020, Weber avait déjà présenté sa politique RSE (Responsabilité sociétale des entreprises), baptisée "Vert et fier", et qui se fixe pour objectif de contribuer à l'épanouissement des professionnels du bâtiment tout en faisant un geste pour la planète. Un an et demi plus tard, il s'agit de partir de son positionnement sur le marché pour embarquer l'ensemble des acteurs de la construction sur la voie de la transition écologique.

 

 

"La stratégie Weber est axée sur trois piliers, pour nous permettre de devenir leader de la construction durable : décarboner la production de notre gamme, générer moins de déchets - tout en valorisant davantage ceux qui sont malgré tout produits - et proposer aux professionnels des systèmes constructifs durables", poursuit la responsable en poste depuis mars dernier.
Il vous reste 70% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp